Des réponses honnêtes à des questions honnêtes
17 vidéos  (3.5 Millions de vues)  -  16 articles  -  6 récits extraordinaires

La génétique démontre l'existence d'une Intelligence supérieure

Biologie Médecine - Vidéo - 67 mn 04

3 651 vues - En ligne le 31 Mars 2020
En savoir plus sur >   La foi des Chrétiens
La génétique démontre l'existence d'une Intelligence supérieure
Biologie Médecine - Vidéo - 67 mn 04

"Déchiffrer les mystères de la vie" est la version française d'une vidéo publiée en 2002 aux USA par les pionniers du Dessein Intelligent. Un groupe de scientifiques de pointe a osé remettre en question la théorie de Darwin et a démontré d'une façon rationnelle et documentée l'existence d'un Dessein Intelligent, et donc d'une Intelligence supérieure.




En 1993 un groupe de scientifiques de premier plan ont décidé de se rencontrer pour reconsidérer la question de l'origine de la vie. Décidés à examiner de près cette question, plusieurs chercheurs de spécialité et de conviction différentes ont exposé et discuté la question. Ont participé à ce groupe et à l'élaboration du film des biologistes, généticiens, mathématiciens, philosophes - entre autres Michael Behe, Dean Kenyon, Scott Minnich, Paul Nelson, Jonhattan Wells, Jed Macosko, William Dembski, Stephen Meyer, Philipe Johnson, Paul Nelson.

1

Ce que Darwin a constaté et la genèse de sa théorie


Son voyage aux îles Galapagos, ses observations entre autres des 13 espèces de pinson, et des différentes tailles et formes de leurs becs lui ont suggéré une théorie naturaliste qu'il a mise en forme. En 1859 c'est la publication de son ouvrage révolutionnaire "De l'origine des espèces". Il y décrit une théorie naturaliste faisant intervenir le temps, le hasard et la sélection naturelle. Il en conclut que les variations physiques avantageuses se transmettent aux descendants, sans intervention d'une quelconque intelligence.


2

Les doutes des scientifiques face à la complexité de la vie


Les différences d'ordre de grandeur entre les variations de la taille d'un bec et la complexité biologique profonde de la vie interrogent cependant de plus en plus de scientifiques sur la pertinence du processus darwinien pour expliquer l'apparition des diverses espèces. "Plus nous étudions la biologie plus le darwinisme pose problème et plus la conception intelligente apparaît". Alors qu'il considère toujours comme valide la théorie de l'évolution, dés 1988 le biologiste Michael Behe se met à étudier plusieurs mécanismes complexes. Le livre du généticien Michael Denton ("L'évolution une théorie en crise") l'amène à réfléchir profondément et à ne plus considèrer les processus darwiniens comme la seule explication possible. Du temps de Darwin, on considérait la cellule comme un globule, une goutte de gélatine. Depuis cette époque les choses ont profondément changé et les développements de la technologie ont permis d'observer ce qui se trouve, et ce qui se passe réellement dans une cellule vivante. La biologie moderne montre la complexité fantastique de la cellule, avec des circuits, des mécanismes complexes, des moteurs, des machines moléculaires sophistiquées, des réseaux et des codes d'assemblages de toute cette machinerie microscopique extrêmement complexe et sophistiquée.


3

Le flagelle bactérien


Le flagelle bactérien est doté d'une hélice, d'un ancrage, d'une transmission et d'un moteur avec un stator, un rotor, capable de tourner à 100 000 tours par minute, de s'arrêter en un quart de tour et de repartir dans l'autre sens. De plus il est muni de transducteurs sensoriels qui l'informent sur son environnement. Ce mécanisme, véritable moteur microscopique, est constitué d'un assemblage précis et fonctionnel de grosses molécules, des protéines. L'étude approfondie de cet étrange moteur, qui propulse certaine bactéries comme un moteur de hord-bord, a mis en évidence la notion cruciale de complexité irréductible. Le processus darwinien de l'apparition d'un tel système complexe est totalement impossible et la complexité de tels systèmes pointe en direction d'une conception intelligente. Scott Minnich, spécialiste du flagelle bactérien, a montré l'impossibilité de la co-option, hypothèse avancée pour tenter de réfuter la notion de dessein intelligent. Il est intéressant de noter que Darwin avait pressenti cette difficulté, il a déclaré "Si on pouvait démontrer qu'un organisme complexe existe, sans être l'aboutissement d'une succession de nombreuses et infimes modifications, ma théorie s'effondrerait totalement". Hors c'est précisément ce qu'on à démontré.


4

La grande question de l'origine de la vie


Les 2 grandes questions posées sont différentes. La première est "comment de nouvelles formes de vies apparaissent ?" , et la seconde est "comment la vie est apparue au départ ?". Darwin s'est concentré sur la modification des espèces en partant d'une cellule supposée originelle. La question de l'origine de la première cellule, ou origine de la vie selon le processus darwinien (qui supposait l'évolution depuis une cellule originelle) est demeurée sans réponse jusqu'à la venue d'Oparine, un scientifique russe, qui a développé la notion "d'évolution chimique" - c'est-à-dire l'apparition de la vie à partir de simples composés chimiques. Dean Kenyon, grand spécialiste de l'évolution chimique, a eu un parcours très intéressant. Après la publicaton d'un livre sur ce sujet, "La prédestination biochimique", il s'est heurté au problème de la complexité des protéines et à leur formation. Un obstacle incontournable qui l'a amené à réviser ses vues et changer radicalement de position.


5

Le rôle central de l'ADN


L'ADN est la source d'information qui régit entre autres la formation des protéines. C'est une source d'information immense, extrêmement complexe, "le système d'information le plus dense et le plus élaboré de l'univers". Il a fallu admettre que l'information génétique précèdait la formation des protéines. Mais alors d'où pouvait venir cette quantité colossale d'information pré-existante ? Admettre l'existence d'une source d'information pointe vers la notion d'un concepteur intelligent. Le mécanisme de sélection naturelle en dehors d'organismes vivants ne pouvant pas s'appliquer, la présence de l'ADN révèle qu'une conception intelligente est la seule possibilité.


6

Les avancées de la biologie moléculaire


Les avancées de la biologie moléculaire ont montré l'inconcevable complexité des mécanismes en oeuvre dans chaque cellule. C'est le cas par exemple du mécanisme complexe de la transcription, qui fabrique les protéines à partir du code chimique de l'ADN, en assemblant des séquences précises de centaines d'acides aminés, leur donnant leur forme spatiale avant de les diriger à l'emplacement exact qui leur est destiné. Une preuve inconsestable d'une conception hautement intelligente.


7

Comment reconnaître scientifiquement l'intelligence ?


Peut-on reconnaître scientifiquement l'intervention d'une intelligence ? Les critères scientifiques de l'intelligence ont été étudiés par le mathématicien William Dembski. L'application de ces critères au monde microscopique de la cellule démontre l'existence d'une Intelligence supérieure.

L'explication naturaliste doit désormais laisser la place à une autre explication - qui satisfait les critères de la recherche scientifique : l'existence d'un Dessein Intelligent, donc d'une Intelligence supérieure.

Notes et Références

Cette vidéo a été produite par Illustra Media et traduite en plusieurs langues.
Autres vidéos et informations dans diverses langues sur le site > Illustra Media
Informations sur le Dessein Intelligent (en anglais) > Discovery Institute


---- 31 Mars 2020 ----

Notre commentaire
Alors qu'aux USA de telles productions sont diffusées à la Télévision, en France la plupart de nos concitoyens n'en ont même jamais entendu parler. Sauf éventuellement dans un documentaire vantant Darwin, pour tourner en dérision les américains "fondamentalistes" qui font de la "pseudo-science" pour appuyer les récits "légendaires" de la Bible. Cet auto-aveuglement collectif est un frein à la véritable science, celle qui cherche à connaître la réalité, et non pas à nier l'evidence à cause de préjugés matérialistes. Espérons que beaucoup entendront parler des travaux de ces scientifiques de haut niveau, ayant une véritable expertise dans leur domaine et une culture scientifique qui les placent au premier plan des chercheurs dans ce domaine. Ils sont de plus en plus nombreux à oser défier le paradigme régnant.

sur Youtube  > La génétique démontre l'existence d'une Intelligence supérieure
Sur un sujet proche





NEWSLETTER
Ne manquez pas les nouvelles Vidéos,
Articles scientifiques, Infos, Actus...
INSCRIPTION NEWSLETTER

Ne manquez pas les nouvelles Vidéos,
Articles scientifiques, Infos, Actus...

Newsletter